Quel est le temps de conservation du CBD ?

Vous avez besoin de soulager une douleur articulaire, de booster le moral, de soulager l’anxiété ou la dépression ? Le CBD est une substance miraculeuse aux multiples vertus qui vous procure une satisfaction au-delà de vos attentes. Ainsi, que ce soit pour une fin commerciale ou pour un usage personnel, on peut avoir besoin de stocker le CBD, et ainsi de la conserver chez soi. Mais comme toute substance, celle-ci n’est pas imputrescible et le potentiel de son terpène peut bien baisser avec le temps. Si vous avez besoin de conserver du CBD, vous devez absolument savoir que la durée de conservation est un facteur qui influe considérablement sur la qualité du produit. Cet article vous livre l’essentiel à savoir sur la question.

Conserver le CBD : quelle est la durée ?

À l’instar de tout autre produit naturel, la conservation du cannabidiol est un facteur délicat qui détermine non seulement sa durée de vie, mais aussi son efficacité. En dépit des différentes méthodes de conservation qui jusque-là continuent à faire leurs preuves, la conservation des principes actifs du terpène cannabidiol reste bien limitée dans le temps. Ainsi, malgré les astuces pour permettre au CBD de durer dans le temps, son temps d’utilisation est compté dès que l’on ouvre un produit à base de CBD.

En effet, point n’est besoin de rappeler que l’ouverture de tout produit conditionné marque le début de sa dégradation. Le contact avec l’air provoque inévitablement l’évasion des principes actifs qu’il renferme et qui sont par nature très volatiles. Ainsi, quelles que soient les méthodes de conservation préconisées, le cannabidiol doit être consommé dans un délai de 6 mois à 12 mois après son ouverture.

À lire également  Innocuité : La définition de ce mot + Exemples

Mais attention, cette marge n’est pas standard, il s’applique en cas de conditions optimales de conservation. Dans le cas contraire, votre CBD peut bien perdre son efficacité beaucoup plus tôt qu’indiqué ici.

Comment savoir que le CBD est en fin de vie ?

Comme nous venons de le dire, le CBD peut avoir une durée de vie allant de 6 à 12 mois lorsqu’il jouit des conditions de conservation optimales. Mais dans le cas contraire, le produit peut être périmé au bout de quelques semaines seulement. Pour mieux utiliser le produit et profiter de tous ses bienfaits, il est primordial de bien connaître les signes qui indiquent si le produit est encore en vie ou s’il est déjà périmé.

Ainsi, pendant l’utilisation du CBD, vous devez souvent faire attention à ces indicateurs qui vous signalent si vous devez continuer à utiliser le produit ou le changer. Parmi ces indicateurs, il y a :

  • La couleur : si votre huile devient plus sombre ou vos fleurs plus claires, vous devez comprendre que votre CBD a tourné ;
  • Le goût : lorsque le CBD a perdu ses propriétés, il prend un goût fade ou rance ;
  • La matière ou la forme : les fleurs ou le pollen de CBD commencent à s’assécher à s’effriter, dans ce cas, il vaut mieux renouveler le produit pour continuer à jouir de ses avantages ;
  • L’épaisseur : si en l’occurrence l’huile de CBD devient plus épaisse, c’est qu’elle s’est fait la malle ;
  • L’odeur : la mort du CBD rime avec un changement d’odeur du produit.

En dehors de tous ces indicateurs, l’efficacité du CBD peut aussi permettre de juger de la validité du produit. La baisse de l’efficacité du CBD peut aussi indiquer que votre produit est corrompu. Dans ce cas, le CBD perd sa puissance et il vous faudra utiliser deux ou trois fois la dose habituelle pour avoir le même résultat ou parfois même moins. Sachez donc que votre produit a expiré et est à remplacer au plus tôt.

À lire également  Nos conseils pour vendre sa cigarette électronique

Comment bien conserver du CBD ?

Comme tout produit végétal, le CBD a besoin d’être bien gardé pour vivre le plus longtemps possible. Pour bien le conserver, il est primordial de le mettre à l’abri des facteurs de nuisance susceptibles de provoquer ou d’accélérer sa dégradation. Ainsi, pour conserver du CBD, qu’il s’agisse des fleurs, de l’huile, des feuilles ou d’une autre dérivée du CBD, il faut le mettre à l’abri de l’air, de la lumière et de l’humidité.

Aussi, la conservation de CBD implique des exigences thermiques strictes : vous devez veiller à le garder à une température inférieure à 21°C. Il est donc possible de les mettre au frais en petit paquet pour ne les décongeler qu’une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.