// vous consultez

France

Marine Le Pen rencontre l’AIPAC, le super CRIF américain

Marine Le Pen rencontre l’AIPAC, le super CRIF américain

Le mystérieux interlocuteur de Marine Le Pen en Floride n’est autre que qu’un cadre du plus puissant lobby juif aux Etats-Unis. Curieux de la part de quelqu’un qui a fait de la lutte contre le communautarisme et de la laïcité ses principaux axes de campagne. Stratégie « poutinienne » comme dirait Soral, ou prévisible évolution de la représentante de la nouvelle extrême droite, en tout point conforme à celle que connaît l’ensemble des extrêmes droites européennes, le logiciel républicain n’étant que le cache-sexe français du sionisme ? Selon le site « droites extrêmes », le voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis ne s’est pas arrêté à New York. La présidente du Front national était en effet, samedi 5 novembre, à Palm Beach, en Floride. Elle y a rencontré William J. Diamond, un cadre de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), structure qui se présente comme un « lobby pro-Israël américain ». Cette étape au sud des USA était « à huis-clos ». On le comprend. D’autant que Marine Le Pen avait toujours proclamé ne pas se rendre au dîner du CRIF. Pourquoi l’AIPAC et pas le CRIF ?

Selon « Droites extrêmes », M. Diamond est « king maker » à l’AIPAC, en clair un homme d’influence qui agit en coulisse, un intermédiaire entre personnalités politiques et l’AIPAC. Selon Jean-Yves Camus, fin observateur de la vie politique israélienne, un « king maker » de l’AIPAC est « un homme d’influence particulièrement influent ». M. Diamond est aussi l’un des « directeurs » de la Palm Beach Synagogue. C’est surtout un proche de l’ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, souvent cité en exemple par Marine Le Pen pour sa politique sécuritaire de « tolérance zéro » alors qu’il était l’édile de la Grosse pomme. C’est aussi M. Giuliani qui officia lors du mariage de M. Diamond.

M. Diamond est aujourd’hui un soutien du candidat à la primaire Républicaine Herman Cain. Ultra-conservateur, patron d’une chaine de pizzerias, noir, Herman Cain est la nouvelle coqueluche à droite aux Etats-Unis. D’ailleurs, samedi soir au domicile de M. Diamond, des délégués du candidat Cain étaient présents pour la rencontre avec Marine Le Pen. Récemment, plusieurs femmes l’ont accusé de « harcèlement sexuel », pour des faits remontant aux années 1990.

Stratégie de contournement

 » Diamond a voulu voir de près ce que disait Marine Le Pen. Il a appelé une semaine avant pour la rencontrer. Ils voulaient avoir un autre son de cloche », raconte Louis Aliot, n°2 du FN. Au menu de la discussion: « Islam, révolutions arabes, immigration ». Sur ce dernier point M. Aliot indique que les gens rencontrés en Floride sont « sur les positions » du FN, voire « pires ». On s’en serait douté…

Celui qui a servi d’intermédiaire entre Mme Le Pen et M. Diamond est une nouvelle fois Guido Lombardi, tête chercheuse du FN aux Etats-Unis, proche du Tea-Party, ancien représentant outre-atlantique de la Ligue du Nord – le parti ethno-sioniste qui participe à la coalition gouvernementale de Silvio Berlusconi.

Après Ron Prosor, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, c’est une autre prise pour la candidate de la bourgeoisie maçonnique. M. Aliot -lui-même juif et compagnon de Marine Le Pen- veut croire que cette rencontre « aura une influence sur la communauté juive de France. William Diamond a des relais en France, qui ne sont pas ceux du CRIF ». Ce qui pourrait servir la stratégie de Marine Le Pen pour séduire des juifs français : contourner le CRIF – dont le président Richard Prasquier a une ligne très ferme vis-à-vis du FN – pour passer directement par les réseaux de la droite et de l’extrême-droite israélienne. Ceci illustre les tensions qui existent au sein de la communauté juive, certains campant sur un anti-racisme classique quand d’autres tentent de réhabiliter le racisme et voient en l’Islam un nouveau catholicisme, qu’ils abhorrent.

L’on comprend ainsi mieux l’objectif du voyage américain de Marine Le Pen : celui de tisser des liens politiques dans les milieux sionistes. « Ce n’était pas pour avoir une stature internationale. Elle l’a déjà. Il s’agissait de travailler des réseaux », reconnait M. Aliot vice-président du parti et soutien inconditionnel du « plus antisioniste des candidats » selon Alain Soral dont la stratégie qui consiste à amener les antisionistes et notamment les musulmans à voter Marine Le Pen, s’annonce cocasse à suivre.

Un voyage en Israël de la candidate FN n’est pas – selon l’entourage de Marine Le Pen – au programme « avant l’élection présidentielle ». Et si les relations semblent se réchauffer avec une partie de la droite israélienne, de nombreux obstacles demeurent à une visite officielle de Mme Le Pen à Tel-Aviv. Il lui faudra pour cela se débarasser des éléments hostiles au lobby anti-français, ce qui ne sera pas possible avant la présidentielle.

Il est intéressant de noter que c’est dans ce contexte qu’est survenu le surprenant vote Français pour l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO, comme la sortie de Sarkozy sur Nétanyahou, ou même l’intervention française en côte d’Ivoire, contre Gbagbo, le candidat d’Israël.

Pour l’instant, ces évolutions ont provoqué l’éloignement d’Oriane Borja et de Christian Bouchet, mais sont soigneusement censurées par le site d’Egalité et Réconciliation. Faire co-exister Kémi Séba, Chavez et l’AIPAC va pourtant s’avérer compliqué, même pour un virtuose du logos. Mais peut-être pas pour un talmudiste narcissique et manipulateur…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailfacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Discussion

15 commentaires pour “Marine Le Pen rencontre l’AIPAC, le super CRIF américain”

  1. Voici une information qui ne risque pas d’être relayée par le site « Égalité et Réconciliation avec Marine la judéophile » :

    « Le plus ardent désir de Marine Le Pen : obtenir à la fin des fins d’aller se faire filmer la larme à l’oeil à Yad Vashem. » (Robert Faurisson)

    Source : http://blanrue.blogspot.com/2011/11/le-plus-ardent-desir-de-marine-le-pen.html

    Par Nabil | mardi, 8 novembre, 2011, 21:32
  2. Ce qui suit doit être considéré comme un droit de réponse :

    Contrairement à ce qui est indiqué, in fine, dans cet article je ne me suis nullement éloigné du Front national ces derniers temps, tout au contraire je continue d’y militer activement dans ma fédération dont je suis toujours membre du bureau.

    Quant au voyage de Marine Le Pen aux États-Unis, ainsi que les rencontres qu’elle a pu y faire, je les considère comme normales pour une personnalité de son envergure.

    Par Christian Bouchet | mardi, 8 novembre, 2011, 21:39
  3. bien vu …

    Mais peut-être pas pour un talmudiste narcissique et manipulateur…

    aliot est coaché par gueant tu le sais ?

    Par AS | mardi, 8 novembre, 2011, 21:47
  4. Oh. J’étais assez surpris que Bouchet s’éloigne. Mais je trouve que c’est une assez belle façon de s’aveugler.

    Par SNSD | mardi, 8 novembre, 2011, 22:07
  5. Dont acte Christian. Merci de cette précision.

    Par mgeorge | mardi, 8 novembre, 2011, 22:16
  6. J’espère que Mr Christian Bouchet rédigera pour son très instructif périodique « Résistance » un article dénonçant les ronds-de-jambes de Marine Le Pen à l’égard des réseaux sionistes, comme il l’a brillament fait ( à juste titre) à propos du Bloch identitaire.

    Antisionisme oblige, n’est-ce-pas ?

    Par Croquignol | mardi, 8 novembre, 2011, 22:56
  7. Je pense avoir compris la strategie de le Pen , elle capitalise à fond la caisse sur le vote sioniste dans une perspective où elle passerait au deuxieme tour. Avec tous les gages qu’elle donne et l’appui des medias qui viendrait en retour elle pense pouvoir faire le plein des vote des UMP. Seul probleme bien que Sarkozy ai perdu beaucoup de voix elle n’a aucune garantie de passer au premier tour ni de prendre le dessu au deuxieme. Bref une bête aux abois qui tente un coup de Poker en pactisant avec les ennemi de l’humanité. L’AIPAC est derriere toutes less guerres aux Moyen Orient.

    Par dominion | mardi, 8 novembre, 2011, 22:58
  8. Pour qq’un qui n’avait rien fait d’intéressant aux US et dont on a dit qu’elle ne rencontrerait aucun responsable, aucune personne de poids !!
    Jusqu’à parler de malentendu avec l’Ambassadeur d’Israël pourtant tout sourire sur la photo aux côtés de Marine, et qui avait dit en rentrant qu’il était un homme libre et en sortant qu’il avait apprécié la conversation. Bref, tout sauf un malentendu !
    Les plus ridicules dans l’affaire sont les journalistes qui en ont fait des tonnes pendant ce déplacement où pourtant il ne se passait rien d’intéressant parait-il.
    Puis ensuite de nous dire : elle ne rencontrera pas Ron Paul… puis, oui en fait elle l’a vu mais peu de temps… Puis elle ne rencontrera aucun autre responsable… Puis, oui elle en a rencontré qq uns mais pas tous…. Puis il y a malentendu avec Ron Prosor… La suite on la connait. C’est le journalisme d’aujourd’hui faut s’y faire ! Annonces, démentis, rajustements etc… à qq heures d’écart :
    du grand n’importe quoi vraiment !
    Bref, pour les tout premiers contacts d’une jeune femme qui ne possède pas encore les réseaux (comme on dit)et à qui on cherche à miner le terrain en permanence, je trouve que ce voyage aura été fort intéressant pour elle.
    Tout comme l’a d’ailleurs été celui qu’elle a fait qq temps auparavant en Italie mais dont on a bcoup moins parlé car tout s’y est déroulé comme sur des roulettes.
    L’essentiel dans tout ça c’est que les Français sont de plus en plus conscients de cette manipulation « politico médiatique », et ils deviennent de plus en plus clairvoyants heureusement.
    Quant à Marine à qui TOUT donne raison aujourd’hui, envers et contre tout (et contre tous surtout)…. elle trace sa route.

    Par Spring ghylsaine | mardi, 8 novembre, 2011, 23:03
  9. elle fait completement abstraction des critiques des medias des politique et vient de prouver qu elle a largement sa place dans la cour des grands

    Par jeane | mardi, 8 novembre, 2011, 23:17
  10. le but c’est sarkozy reelu… car c’est gueant lui a organise ces rendez-vous avec l’aipac et la fistonne qui entre soit dans un ministere soit des deputes sont elus a l’assemblee… mais le plan c’est la reelection de sarkozy… qui est eleve de netanyhu et qui fait du cinema made in all yahood…

    il reste a confirmer qu’il y aura bien de elections en 2012 or si tu regardes berlusconi le pure produit des sionistes tu comprends ce qui arrivera a sarkozy…

    aliot marche avec gueant depuis le depart… faut etre avengle sourd et muet pour l’ignorer

    Par AS | mercredi, 9 novembre, 2011, 09:37
  11. Je crois Mgeorge, que votre article, sert les intérets de bouchet, plus qu’autre chose.
    En effet qu’un antisioniste comme vous, de surcroit partisan déclaré de gollnisch, le montre du doigt, sert ses objectifs, lui devenu soudainement ultra-pro marine.
    Le premier d’entre eux étant de se refaire une virginité politique, en faisant oublier aux internautes, ses 30 ans d’activisme antisioniste et sulfureux, afin de mieux atteindre le second : se faire une petite retraite confortable au sein du FN, puisque il est de toutes façons trop « crâmé » pour aller ailleurs… (d’ou le maintien de son soutien caricatural, à Marine Le Pen, alors qu’elle l’a lâché avant cet été…).

    Par NR-j | mercredi, 9 novembre, 2011, 23:46
  12. Possible, cher camarade, mais l’intérêt de tel ou tel ne préside pas à la rédaction de nos articles. La position de Christian Bouchet paraît certes totalement incompréhensible aux yeux de ses écrits, même récents, et semble de surcroît éloignée de celles de ses (très) proches depuis que les jours ou semaines. Quant à es motivations profondes, et sa capacité à camper l) dessus longtemps, Dieu seul le sait ! Ce qui est sûr, c’est que connaissant la camarilla mariniste; cette retraite si retraite i y a, risque de ne pas être dorée. Les nouveaux amis du « mouvement national », n’ont pas le pardon très facile…

    Par mgeorge | jeudi, 10 novembre, 2011, 00:08
  13. je viens de lire sur le site média libre ,que monsieur le vice président et compagnon de marine le pen louis aliot est fuif ; ce qui est faut puisqu’il est catholique et son père est un
    francais de la région de perpignan.il ne faut pas confondre israélite de souche sémite et juif .celui qui est pratiquant de la religion juive est juif,cequi n’est pas le cas de monsieur louis aliot, malgres une grand-mère maternelle israélite.

    Par gimenez | mercredi, 16 novembre, 2011, 06:34
  14. Peut-être que Christian Bouchet est séduit par l’aspect ésotérique et initiatique de la religion juive. Son ennemi principal, c’est le christianisme après tout.

    Par Dmitri | dimanche, 20 novembre, 2011, 19:01
  15. je suis congolais de la rdc je cherche a intégrer un lobby juif américain pour des raison qui me sont propre

    Par guy mpongo mankuni | lundi, 16 juillet, 2012, 19:00

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.